Histoires du bout du monde

« Histoires du bout du monde » nous conte une histoire de la Patagonie, celle des récits la concernant, le plus souvent récits de voyage comme l’indique le sous titre. Elle commence par un malentendu : celui de son nom donné par Magellan, encore gardé aujourd’hui. L’auteur, Philippe Grenier, nous en propose une vision d’ensemble, avec des extraits de récits allant des tout premiers voyageurs du XVIe siècle aux plus récents. Ces extraits sont complétés pour apporter contexte et comparaison dans cette masse littéraire. Car la Patagonie fait rêver, et écrire !

Le corpus est bien structuré et indexé en différentes parties cohérentes, chacune signant différents regards qui se sont portés sur la Patagonie au fil des siècles. Ce qui relève des extraits ou de l’auteur apparaît clairement et différents outils sont ajoutés en fin d’ouvrage : glossaire, cartes, bibliographies et index. La dernière partie est un ensemble aussi composé d’extraits mais cette fois ci présentés de manière thématique dans l’ordre d’un dictionnaire : les mots de la Patagonie.

La Patagonie vous fait rêver ? Ce livre vous fera l’effet d’une douche froide en démantelant tous les fantasmes qui ont pu être faits à son propos. Après avoir lu cet ouvrage, on ne sait plus pourquoi il est irrésistible de céder à l’attrait de la Patagonie, et c’est sans doute la meilleure manière de voyager. Bousculé par le fantasme et le rêve qui nous mettent en mouvement. Puis les dépassant pour s’ouvrir à cet inconnu qui nous attire, tout simplement sans savoir pourquoi. Se bâtir des raisons est un gaspillage considérable. Il n’y a pas de raisons. Il y a seulement l’inconnu.

Maxime Leloup

Site de l’éditeur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *